Évènements et Actualités

L'énergie solaire

Paneles solares en un tejado.

L’énergie solaire est une énergie renouvelable qui est obtenue à partir de l’exploitation du rayonnement électromagnétique provenant du Soleil. Par conséquent, il s’agit d’une source d’énergie inépuisable. Ce rayonnement solaire, en fonction du comportement du soleil et de la localisation où nous nous trouvons, est variable tout au long de l’année et pendant les heures de la journée.

Le rayonnement solaire peut être exploité de manière active, c’est-à-dire, à travers diverses technologies permettant de produire de l’énergie électrique ou thermique, ou de manière passive au moyen de l’architecture bioclimatique (orientation des bâtiments, utilisation des matériaux à gains thermiques, ventilation naturelle, …). Les exploitations les plus courantes sont les actives parmi lesquelles, il faut retenir, au niveau générique, l’énergie solaire photovoltaïque et l’énergie solaire thermique.

PHOTOVOLTAÏQUE

Le fondement de l’énergie solaire photovoltaïque se base sur l’exploitation du rayonnement solaire sur des capteurs composés de cellules photovoltaïques qui sont capables de produire de l’électricité en courant continu et qui est ensuite adaptée aux conditions des lignes électriques pour sa consommation dans les différents secteurs d’activité. L’ensemble des cellules photovoltaïques, regroupées de façon logique s’appelle le panneau photovoltaïque qui, en fonction de sa dimension, peut atteindre des puissances de 300-400 kWc. L’évolution technologique de ces panneaux, au cours des dernières années, a fait que leur rendement d’efficacité énergétique ait dépassé la barre de 20%. 

Ces panneaux, nous les trouvons habituellement, soit sur les toitures des bâtiments, soit sur de vastes étendues de terrain, appelées des fermes solaires. Dans ce dernier cas, il est assez courant de trouver différents types de structures qui supportent les panneaux solaires:

  • Des structures fixes (bas coût et faible production).
  • Des suiveurs solaires à un axe (coût moyen et production entre 20-25% plus élevée que les installations fixes).
  • Des suiveurs solaires à deux axes (coût élevé et production entre 30-35% plus élevée que les installations fixes).

Dans chaque cas, en fonction de différents facteurs tels que le terrain sur lequel ils se trouvent, la rentabilité souhaitée du projet, …, il faudra choisir la solution estimée la plus intéressante.

Les installations solaires photovoltaïques peuvent  être classées en fonction de:

  • L’ajustement par rapport au réseau de distribution électrique : isolées ou connectées au réseau.
  • L’utilisation de l’électricité produite : autoconsommation ou vente au réseau de distribution électrique.
Parque solar en una colina. Paneles solares en una azotea.
 

SOLAIRE THERMIQUE

L’énergie solaire thermique réutilise le rayonnement solaire pour produire de l’eau chaude ou de la vapeur d’eau, en fonction précisément du niveau de rayonnement disponible et du type de technologie utilisée. Ainsi, il est possible de parler de collecteurs thermiques ou de dispositifs pour produire de la chaleur à:

  • Basse température (jusqu’à 65ºC). Usage habituel pour chauffer l’eau qui est utilisée pour  l’E.C.S. et/ou le chauffage (par ex : plancher chauffant).
  • Moyenne température (entre 100 et 300ºC). Surtout utilisée, dans certains procédés dans le secteur industriel.
  • Haute température (au-dessus des 500 ºC). Pour produire de l’électricité à l’aide d’une turbine à  vapeur.

En Euskadi (Pays Basque), les niveaux de rayonnement solaire et, par conséquent, du potentiel d’utilisation de l’énergie solaire, mesuré en heures équivalentes à la pleine puissance de l’installation qui le produit, sont bien différenciés en trois zones:

  • Zone côtière, avec un taux d’exploitation de 950-1.000 h.
  • Zone intermédiaire, située dans la zone la plus centrale de la Communauté Autonome, avec 1.110-1.150 h.
  • Zone intérieure, qui correspond à la zone la plus au sud  (Rioja Alavesa), où les heures annuelles équivalentes se situent autour des 1.350-1.400 h.
Ekian Ekian

Ainsi, compte tenu du fait que le rayonnement solaire en Euskadi (Pays basque) est plutôt diffus que direct, et bien que n’étant pas une zone privilégiée, il y a suffisamment de rayonnement solaire pour produire de l’électricité à partir de panneaux photovoltaïques et de l’eau chaude sanitaire à partir de capteurs thermiques à  basse température, avec des rendements acceptables.

La promotion de ce type d’installations solaires réalisée par l’Agence de l’Énergie du Pays Basque (EVE), soit par des investissements auxquels elle a participé directement ou soit par la promulgation de différents programmes d’aides, a fait qu’il existe actuellement, des milliers d’installations qui exploitent l’énergie solaire pour produire de l’électricité ou de l’eau chaude, réparties sur l’ensemble du territoire et dans tous les secteurs d’activité (industrie, services, administrations publiques, résidentiel, …).

Le projet EKIAN se distingue des autres en raison de l’impact positif provoqué, non seulement par sa puissance installée et par son niveau de production, mais aussi par son nouveau modèle de mise en œuvre.

Les attentes suscitées par les nouveaux modèles de transition énergétique recueillies dans toutes les stratégies énergétiques, les nouveaux cadres réglementaires de plus en plus adaptés à l’utilisation des énergies renouvelables, le développement technologique prévu pour ces énergies dans le futur, l’acceptation sociale croissante, l’intégration facile aussi bien dans les bâtiments que sur le terrain, avoir des prix compétitifs et être respectueuses avec l’environnement sont, entre autres, des aspects qui positionnent l’énergie solaire comme l’un des vecteurs clés pour atteindre, dans les prochaines décennies, les objectifs visés, tant au niveau énergétique qu’environnemental.

Bonjour, allons-nous parler?

C'est le service d’information de l'Agence Basque de l’Énergie.