Organisme énergétique
du Gouvernement basque

Évènements et Actualités

L'énergie éolienne

Situation actuelle et perspectives

Alors que, pendant des années, l'Europe a connu les plus grands développements en matière d’énergie éolienne, elle a cédé le pas à des pays tels que la Chine et les États-Unis, actuellement leaders mondiaux du marché de l’énergie éolienne. L’Europe reste toutefois à la tête du développement technologique et de l’implantation d’installations sur le marché offshore.

Une augmentation notable de la capacité cumulée d'énergie éolienne mondiale est attendue dans les années qui viennent, avec 740 GW en 2021. Il faut signaler le poids de l'éolien terrestre qui, suivant la tendance actuelle, devrait représenter 95% de la nouvelle capacité prévue pour les quatre prochaines années.

Évolution et prévisions de la capacité cumulée d'énergie éolienne dans le monde (GW)
Source : Agence Internationale de l'Énergie (AIE), Agence internationale pour les Énergies Renouvelables (IRENA)

Situation du marché et tendances technologiques

Après plusieurs décennies de développement, la chaîne de valeur du secteur éolien est aujourd'hui consolidée et structurée au niveau international. Comme toutes les chaînes de valeur, elle évolue et s'adapte aux changements qui affectent les facteurs de production, technologiques et de marché. Ainsi donc, l'essor de l’énergie éolienne offshore a fait évoluer le secteur de manière considérable.

La promotion et la conception de projets, la fabrication d’éoliennes et la vente et distribution de l’énergie produite comptent généralement parmi les activités clés des entreprises leaders du secteur. Le noyau dur des opérations varie en fonction de l’orientation commerciale des entreprises qui, selon les cas se consacrent à la promotion du projet, à la production et vente d’énergie, ou à la production d’éoliennes.

Les parcs éoliens terrestres relèvent d'un secteur mature basé sur une technologie standard et facilement reproductible par les entreprises du monde entier, où le contrôle des coûts est le principal facteur de compétitivité. Un petit nombre de fabricants et d'entreprises concentrent toute l'activité dans le but de tirer le meilleur parti des économies d'échelle et de favoriser au maximum les fournisseurs des pays à bas coûts.

En ce qui concerne les parcs éoliens offshore, la technologie est en développement permanent et la phase d'expérimentation est essentielle. Les leaders de la fabrication d'éoliennes collaborent avec un nombre restreint de fournisseurs spécialisés avec qui ils explorent des solutions énergétiques innovantes et toujours plus performantes.

Les avancées technologiques escomptées dans les années qui viennent seront liées à l’implantation d’éoliennes dans des environnements plus hostiles et à la réduction des coûts de fabrication, d’exploitation et de maintenance. En ce sens, les tendances technologiques poursuivent :

  • L'accélération du développement technologique de l'énergie éolienne offshore.
  • Le développement de fondations flottantes dans l'éolien offshore.
  • Le développement de l'infrastructure électrique, câblage et connexion au réseau dans l'éolien offshore.
  • L'évolution vers des pales plus longues et des tours plus hautes.
  • Des générateurs électriques plus puissants et légers.
  • Des multiplicateurs plus fiables et d'une plus grande longévité.

L'énergie éolienne en Euskadi

En Euskadi, les premières activités menées dans le domaine de l’énergie éolienne étaient les projets pilotes et de démonstration réalisés grâce à l’installation d’un équipement commercial « Polenko » de 10 kW, à Karrantza en 1984, et le soutien de nouveaux développements (éoliennes à axe vertical « Darrieus ») en partenariat avec l'École Polytechnique de Mondragón.

Cette phase initiale de développement coïncidait avec les premiers pas de certaines compagnies électriques dans le secteur éolien. La convergence d'intérêts entre l'Entité basque pour l'énergie et Iberdrola Renovables se matérialise donc par la création, en 1996, de la société Eólicas de Euskadi (à hauteur de 50% du capital), une entreprise qui a majoritairement investi dans des parcs éoliens dans la région. En 2007, l’agence basque vend à Iberdrola ses actions d'Eólicas de Euskadi.

À l’heure actuelle, le Pays basque compte quatre parcs éoliens terrestres, pour une puissance installée totale de 143 MW. En 2006, CESA (intégrée aujourd'hui dans Acciona) a également promu la construction du miniparc éolien de Punta Lucero (10 MW), le seul qui n'ait pas été construit par Eólicas de Euskadi. À dater de ce jour, aucun parc éolien n’a été créé en Euskadi.

Le Pays Basque compte en outre plus de 200 équipements de petite puissance répartis dans tout le pays.

La production d'électricité annuelle moyenne à base d'énergie éolienne est supérieure à 350 GWh, soit environ 6-7% de la valorisation énergétique basque issue des énergies renouvelables.

 

Selon la Stratégie énergétique Euskadi 2030 (3E-2030), l’énergie éolienne va être l’un des piliers majeurs du développement des énergies renouvelables au Pays basque d'ici à 2030. À cet horizon, elle devrait atteindre une puissance de 783 MW.

L'Euskadi bénéficie d’un tissu industriel puissant dans le secteur éolien, avec des entreprises qui comptent parmi les leaders mondiaux du secteur. Autour des activités motrices de fabrication d’éoliennes et de promotion et exploitation de fermes éoliennes, on assiste au développement d'une industrie auxiliaire riche, de fabrication de composants et systèmes électriques, d’ingénierie, d’installation et de construction, de services d’intervention et de maintenance, de technologies de commande à distance et de contrôle, etc.

Dans le domaine de l'éolien offshore, cette industrie auxiliaire est complémentée par une industrie navale et des activités maritimes fortement ancrées dans la région. L'expérience acquise par certaines entreprises issues de secteurs tels que l'Oil&Gas, les rend incontournables pour le développement du secteur de l'éolien offshore. Elles sont en effet bien placées pour apporter des solutions aux processus de conception et de construction du parc et de ses équipements, ainsi que lors de l'exploitation ou la maintenance.

Impliquée dans les marchés internationaux sur lesquels elle opère, l'industrie éolienne basque est confrontée à une série de défis industriels et technologiques communs qu'il faudra affronter dans les années à venir.

Plan basque d'Énergie Éolienne 2017-2020

Afin de réaliser les objectifs définis par la 3E-2030, le Plan basque d'énergie éolienne 2017-2020 aborde plusieurs lignes d'action mises en œuvre au moyen d'initiatives spécifiques. Elles sont classées en deux grands axes : Développement énergétique et Promotion industrielle.

Dans le cas du développement énergétique, les actions sont centrées sur la récupération du rôle majeur de l'Euskadi dans l'utilisation de l'énergie éolienne, en promouvant, entre autres mesures, l'élaboration d'un nouveau Plan sectoriel territorial pour cette énergie.

Quant à la promotion industrielle, elle vise à :

  • Potentialiser la compétitivité de l'industrie éolienne basque et surtout son évolution vers le marché de l'offshore.
  • Promouvoir le leadership de BiMEP et de l'industrie basque dans le développement des fondations flottantes.
  • Accélérer l'adaptation de l'offre de formation aux besoins du secteur.

Le tableau suivant résume les paris relevés par le Plan.

CHAMP D'APPLICATION DÉVELOPPEMENT ÉNERGÉTIQUE PROMOTION INDUSTRIELLE
ÉOLIEN TERRESTRE Pari Complémentaire
ÉOLIEN OFFSHORE Complémentaire Pari