Vous êtes ici : Planification énergétiqueStratégie 2030
agrandir la taille  du texte réduire la taille  du texte

Stratégie Énergétique d’Euskadi 2030

La Stratégie Énergétique d’Euskadi 2030 (3E2030) a été adoptée par le Conseil d’administration en juillet 2016. Le Département de Développement Économique et de la Compétitivité a dirigé l’élaboration d’une nouvelle Stratégie Énergétique, motivé par le besoin de réviser les objectifs qui avaient été fixés à l’horizon temporel de l’année 2020 et de les redéfinir pour 2030, dans le but de s’adapter à la nouvelle situation générée par l’évolution du cadre normatif, de la technologie, des marchés et de la consommation énergétique de ces dernières années, marquées par la crise économique et financière internationale.

Stratégie Énergétique Basque 3E2030 (PDF)

Objectifs de la Stratégie Énergétique d’Euskadi 3E2030

La Stratégie Énergétique d’Euskadi 2030 (3E2020) définit les objectifs et les principales lignes d’action du Gouvernement Basque en matière de politique énergétique pour la période 2016-2030. Cette Stratégie s’inscrit dans une vision à plus long terme pour atteindre un système énergétique de plus en plus durable en termes de compétitivité, de sécurité d’approvisionnement et bas carbone.

Les objectifs envisagés pour l’année 2030 sont les suivants:
  1. Atteindre une économie d’énergie primaire de 1.250.000 tep par an entre 2016-2030, ce qui correspondrait à 17% d’économie en 2030. Cela supposerait l’amélioration de l’intensité énergétique de 33% durant cette période.
  2. Stimuler l’utilisation des énergies renouvelables de 126% pour arriver en 2030 aux 966.000 tep d’exploitation, ce qui signifierait atteindre une part de 21 % d’énergies renouvelables en consommation finale.
  3. Promouvoir un engagement exemplaire de l’Administration publique basque qui permettrait de réduire de 25 % la consommation énergétique dans ses installations en 10 ans, d’implanter des installations d’exploitation des énergies renouvelables dans 25% de ses bâtiments mais aussi d’acquérir des véhicules alternatifs pour le parc automobile et des flottes pour le service public.
  4. Atteindre une part de 25% d’énergies alternatives dans le transport routier, en insistant sur le désengagement progressif du pétrole et sur l’utilisation de véhicules plus durables.
  5. Augmenter la participation de la cogénération et des énergies renouvelables pour la génération électrique de façon à passer de 20% en 2015 à 40% en 2030.
  6. PFavoriser la compétitivité du réseau d’entreprises, des centres technologiques et des agents scientifiques basques, en promouvant 9 domaines prioritaires de recherche, de développement technologique et industriel dans le domaine énergétique, en accord avec la stratégie RIS3 sur la spécialisation intelligente d’Euskadi.
  7. Contribuer à l’atténuation du changement climatique grâce à la réduction de 3 Mt annuels de gaz à effet de serre en raison des mesures énergétiques, ce qui représente la réduction de 35% des émissions GES énergétiques par rapport à celles de l’année 2005.

Engagement temporaire

Le délai temporaire pour atteindre les objectifs stratégiques et opérationnels proposés est de 15 ans, mais des engagements intermédiaires ont été fixés au bout de 5 et 10 ans. La plupart des actions envisagées dans la Stratégie seront effectuées pendant toute la période établie.

Activités à développer et les moyens

Dans le secteur Industriel

Il s’agit d’améliorer la compétitivité dans les coûts énergétiques et de promouvoir la durabilité progressive de la consommation énergétique. L’objectif est de contribuer à l’amélioration de l’industrie et à la réduction de ses impacts environnementaux, en diminuant la consommation d’énergie et en promouvant l’utilisation des énergies plus durables. L’aide à la mise en place de systèmes/équipements complémentaires d’exploitation thermique des énergies renouvelables (solaire thermique, géo-échange, biomasse) constitue une ligne d’action face à maximiser l’utilisation des énergies renouvelables dans l’industrie, de réduire sa dépendance énergétique, de diminuer la facture énergétique et les émissions de CO2.

Dans le secteur Transport

L’objectif est de réduire la dépendance au pétrole et la stratégie de base, de promouvoir l’utilisation de véhicules alternatifs et de favoriser l’incorporation des installations de bornes de recharge nécessaires. Ce pari sur le remplacement de ce combustible par d’autres énergies alternatives contribue à l’amélioration de la qualité de l’air et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les actions doivent promouvoir la mobilité durable et l’utilisation de moyens de transport plus efficaces, encourager l’utilisation du transport collectif, de véhicules plus efficaces et leur usage rationnel, ainsi qu’encourager l’utilisation de combustibles et de technologies alternatives.

Dans les Bâtiments et les logements

Il est nécessaire d’avancer vers la réduction de la consommation d’énergie en augmentant l’intégration de nouvelles installations d’exploitation des énergies renouvelables pour l’autoconsommation thermique et électrique. Les actions doivent être menées aussi bien dans les logements que dans le secteur services en réduisant la consommation et en augmentant l’utilisation des énergies renouvelables dans les bâtiments et les logements moyennant l’amélioration énergétique et la formation et sensibilisation pour l’efficacité et gestion de l’énergie dans les bâtiments.

Dans le secteur Public

Il y a lieu de mentionner tout spécialement, le compromis pour promouvoir une administration publique basque énergétiquement plus efficace qui devrait servir d’exemple de rationalité dans la gestion pour réduire la facture énergétique, contribuer à freiner le changement climatique et en tant que secteur mobilisateur d’investissements.

Dans le secteur Énergétique

La génération électrique sera renforcée grâce aux énergies renouvelables en Euskadi avec des critères de durabilité économique et environnementale en promouvant le développement industriel dans le secteur. Pour atteindre cet objectif, la capacité de génération d’énergie renouvelable sera augmentée dans le cadre d’un consensus institutionnel et avec des critères de durabilité, et le développement de nouvelles énergies renouvelables sera encouragé. De plus, en ligne avec ce qui a été développé au cours de ces dernières années, la réalisation d’études, de travaux et d’analyses nécessaires pour essayer de connaître la présence de ressources potentielles de gaz naturel se poursuivra, tout en respectant le cadre de la législation en vigueur.

Dans le secteur RDI Énergie

La stratégie basque de développement technologique et industriel en matière énergétique a pour objectif de consolider le réseau des entreprises et des agents scientifique-technologiques et leur compétitivité au niveau mondial, en fonction des capacités de l’industrie basque, de façon à contribuer à la spécialisation intelligente d’Euskadi (RIS 3) et à s’ériger en source de richesse, d’emploi et de qualité de vie. Pour cela, il faut renforcer le leadership des entreprises basques comme des référents sur le plan technologique, développer des activités commerciales dans le secteur de l’énergie émergente et des technologies génériques.

Pour la réalisation des objectifs énergétiques abordés, il conviendrait de promouvoir des investissements dans l’ensemble des secteurs de 4.930 M€ pour la période 2016-2030. Par secteurs, il convient de souligner les investissements à réaliser en efficacité énergétique (45%) et en énergies renouvelables (50%). Les investissements de l’Administration basque seraient de 920 M€.